Célèbrer Noël dans sa tente avec son nain de jardin…Ça doit être un drôle de feeling

Joyeux Noël des campeurs, mon petit poussin du Mexique. C’EST MA FÊTE. Je tiens juste à mentionner que lorsque j’étais jeune, je me sentais super spéciale, car il y avait un événement en même temps que ma fête. À ce jour, je trouve la festivité officielle du 25 juillet est, légèrement, malaisanteembarrassantedepressivebs, MAIS tout de même sympathique (je tiens à m’excuser pour ce jugement, mais je ne peux juste pas vraiment l’apprécier pleinement, car je ne suis pas une adepte de camping pour célébrer un Noël dans ma tente avec mon nain de jardin. En fait, je n’arrive pas à saisir le concept du sapin dans la tente… ça l’air le chiar à installer. Ouéoué, le chiar [traduction libre de « chiar » : la merde]). Peut-être, aussi, que je manque la meilleure célébration de l’année ? Qui sait ?Bref, tout ça pour dire que mettons que j’ai un peu moins de fierté et d’enthousiasme dans mon « Yay! Merci, Charles », lorsque mon oncle me dit « Hey, joyeux Noël des campeurs, ma belle Maude ». (Je tiens à mentionner qu’il ne l’oublie jamais).

Woahok.

Somme toute, mes chères, aujourd’hui est la journée où le petit Jésus m’a enfin libéré de mes 19 ans. Les 19 ans qui sont trop proches des 18 ans (je vis le rêve, je peux enfin aller dans les bars. Wild, wild, wild) et qui ne sont pas encore assez matures pour rentrer dans la game des 20 ans. Cet âge me rendait constamment mal à l’aise. En gros, je vis un soulagement. Ne demande moé pas pourquoi…

Ce n’est définitivement pas le principal point dont je voulais débattre dans ce mini/tout rikiki texte, alors revenons à nos paresseux (je choisis l’animal que je veux, c’est ma fête. Nanananana).

En cette journée festive, j’ai ressenti un coup de vieux du genre « matante » assez intense, mais cute lorsque j’étais en route vers un petit dîner « célébration des 20 ans de Maude » avec une de mes meilleures amies. Les gros thoughts dans la Hyundai Accent 2012, toé. J’ai repensé à tous mes accomplissements, mon cheminement personnel qui a été assez rock & roll, particulièrement, durant la dernière année (des hauts très forts comme des bas qui m’ont donné cette impression d’avoir atteint le seuil) et les futurs projets qui m’attendent… et j’étais fière. Je suis fière de la personne que je suis devenue après ces 20 ans existence. Je suis excitée pour la suite et prête à entrer dans cette 21eannée plus forte que jamais. Je voulais vous partager ce petit moment avec moi-même ben selfish, car durant notre journée de fête nous remercions tout le monde à gauche et à droite parce qu’ils ont pris le temps de nous souhaiter un joyeux anniversaire. Cependant, nous ne nous arrêtons jamais pour réfléchir à ce qui pousse nos proches à nous écrire tous ces beaux mots. Bref, à ton prochain anniversaire prend un moment avec toi-même pour te célébrer. Olé. Sombrero. Feliz compleanos.

 

MG

2 réflexions sur « Célèbrer Noël dans sa tente avec son nain de jardin…Ça doit être un drôle de feeling »

  1. coucou Mauda! j’aime bien t’appeler Mauda, car ça fait MaudAlpaga et ça me rassure. Je viens de terminer tous tes textes. j’ai adoré. j’ai hâte aux prochains.

    Tendrement,

    CharLama

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s